leschantiers

Par Boris Perchat

En plus d’un signalement des masques à terre par email sur la boîte de courrier électronique de la commune (ou de son service des déchets comme c’est le cas pour Orléans), j’ai mis en route une fonction qui donne la possibilité une fois le signalement effectué d’être redirigé vers son compte twitter pour poster le message suivant :

Bonjour @OrleansMetropol je vous signale un masque à terre. Bisou masqueaterre.fr/?p=1831 #Orleans

le lien source : twitter.com/borisperchat/status/1271895664641933313

La fonction pourra être personnalisée aux couleurs de chaque commune. Ici elle l’est pour Orléans donc.

Cette notification sur twitter n’est pas obligatoire, elle est laissée à la libre appréciation de la personne qui vient d’effectuer un signalement.

Des remarques ou suggestions ?

Pour participer à ce chantier…   il vous suffit d’ajouter votre contribution en commentaire ci-dessous. Ensuite vous êtes invités à indiquer la dépense temporelle et/ou financière engagée par vos soins. Si vous avez l’intention de contribuer plusieurs fois à ce chantier et à d’autres, une inscription au site web et une acceptation des termes de la licence est recommandée.

masqueaterre.fr/demande-de-mise-en-route-de-masque-a-terre-au-sein-dune-commune/
Que manque-t-il ? Que faudrait-il modifié ?

Pour participer à ce chantier…   il vous suffit d’ajouter votre contribution en commentaire ci-dessous. Ensuite vous êtes invités à indiquer la dépense temporelle et/ou financière engagée par vos soins. Si vous avez l’intention de contribuer plusieurs fois à ce chantier et à d’autres, une inscription au site web et une acceptation des termes de la licence est recommandée.

Lien : masqueaterre.fr/signal/

Pour participer à ce chantier…   il vous suffit d’ajouter votre contribution en commentaire ci-dessous. Ensuite vous êtes invités à indiquer la dépense temporelle et/ou financière engagée par vos soins. Si vous avez l’intention de contribuer plusieurs fois à ce chantier et à d’autres, une inscription au site web et une acceptation des termes de la licence est recommandée.

Le formulaire : masqueaterre.fr/ramassage-des-masques/
La lettre type adressée après validation du formulaire : masqueaterre.fr/message-type2/

Voyez-vous quelque chose pour les rendre plus pertinent et plus efficace ?

Pour participer à ce chantier…   il vous suffit d’ajouter votre contribution en commentaire ci-dessous. Ensuite vous êtes invités à indiquer la dépense temporelle et/ou financière engagée par vos soins. Si vous avez l’intention de contribuer plusieurs fois à ce chantier et à d’autres, une inscription au site web et une acceptation des termes de la licence est recommandée.

Pour participer à ce chantier…   il vous suffit d’ajouter votre contribution en commentaire ci-dessous. Ensuite vous êtes invités à indiquer la dépense temporelle et/ou financière engagée par vos soins. Si vous avez l’intention de contribuer plusieurs fois à ce chantier et à d’autres, une inscription au site web et une acceptation des termes de la licence est recommandée.

Lequel serait utilisé aussi bien sur le présent site web que pour l’appli mobile. Pas d’idée précise sur ce à quoi il pourrait ressembler à cet instant précis…

Pour participer à ce chantier…   il vous suffit d’ajouter votre contribution en commentaire ci-dessous. Ensuite vous êtes invités à indiquer la dépense temporelle et/ou financière engagée par vos soins. Si vous avez l’intention de contribuer plusieurs fois à ce chantier et à d’autres, une inscription au site web et une acceptation des termes de la licence est recommandée.

Une appli sur smartphone c’est la garantie d’intéresser plus de personnes à la pratique.

 

Pour participer à ce chantier…   il vous suffit d’ajouter votre contribution en commentaire ci-dessous. Ensuite vous êtes invités à indiquer la dépense temporelle et/ou financière engagée par vos soins. Si vous avez l’intention de contribuer plusieurs fois à ce chantier et à d’autres, une inscription au site web et une acceptation des termes de la licence est recommandée.

Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils