Evolution du constat de crise premier

Sur la page de la licence j’ai listé 2 obstacles personnels dans la tenue de Masque à terre : mes connaissances en développement web et le temps car j’étais investi à rechercher un emploi ou une mission intérimaire par ailleurs.

Pour le premier je me débrouille et pour le second j’ai proposé à la mairie d’Orléans qu’elle me confie le ramassage des masques à terre sous forme d’une mission intérimaire ce qui me permettait de joindre les 2 occupations les plus chronophages qui m’occupaient et qui s’avèrent également les 2 occupations qui ont le plus de sens pour moi actuellement : masque à terre et la recherche de travail.

J’attends leur réponse en espérant qu’elle sera favorable.

Car un autre risque se présente et qui est le corollaire du manque d’activité professionnelle de ces 2 mois et demi derniers sans activité (depuis le confinement) : le manque de ressource financière. Dans peu de temps, les prochaines factures vont être soumises à un retard de paiement.

La situation est très particulière depuis le confinement. Habituellement je mets 1 ou 2 jours pour trouver une nouvelle mission intérimaire mais là ce n’est plus du tout la même situation.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils