J’ai proposé à Monsieur le Président du Conseil départemental du Loiret de faire du Loiret un département zéro masque abandonné à terre

J'ai reçu par la poste mercredi 3 juin une lettre contenant 2 masques en tissu de la part du département du Loiret. Voir photo.

Cela m'a donné envie d'écrire à Monsieur le Président du Conseil départemental du Loiret, Monsieur Gaudet, afin de le remercier et de lui présenter Masque à terre notamment… Il est tard. Je n'ai pas l'esprit suffisamment clair pour tout résumer de ce que je lui dit dans la lettre aussi je l'ajoute en copie ci-après.
A la fin de la lettre je lui suggère que nous puissions faire du Loiret un département zéro masque abandonné à terre.

Note 1 : Monsieur Gaudet reçoit les billets de ce blog sur l'email de son cabinet. 
Note 2 : j'ai un souci avec l'ajout de photo lors de la rédaction des billets du blog, un chantier a été créé

 

**** Copie de la lettre adressée ****

A l’attention de Monsieur le Président du Conseil départemental du Loiret, Monsieur Gaudet,

Orléans, le 3 juin 2020

Monsieur le Président du Conseil départemental,

Je vous remercie Monsieur Gaudet pour les 2 masques offerts que j’ai reçu aujourd’hui par la poste.

Je viens également par cette lettre vous présenter mon implication actuelle à titre privé en faveur d’une valorisation des masques jetables et vous inviter à y associer le département du Loiret.

Comme beaucoup d’entre nous je suis choqué de croiser dans nos rues et nos espaces verts des masques abandonnés.

J’ai eu envie d’agir et j’ai créé 2 services internet :

Le premier intitulé 1 milliard de masques pour la planète invite tout détenteur de masques jetables une fois ceux-ci usagés à ne pas les jeter à la poubelle mais à les conserver chez soi avec pour ambition et dans l’attente de leur trouver une seconde de vie (par recyclage ou réutilisation).
Un compteur s’affiche sur le site web que chacun est invité à alimenter au fur et à mesure de la constitution de son stock.
Des solutions de valorisation vont émerger peu à peu. C’est une certitude. Une solution de recyclage a d’ailleurs récemment été évoquée par la Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, Madame Poirson.

Voici son URL : 1milliarddemasquespourlaplanete.fr

Le second intitulé Masque à terre donne la possibilité à toute personne qui croiserait un masque abandonné dans nos rues ou nos espaces verts de le signaler instantanément à sa commune photo et indication de la rue à l’appui. Le site web est opérationnel pour la ville d’Orléans et j’ai commencé à permettre que ce soit le cas également pour Ormes, Ingré et Saran. L’objectif : créer une appli mobile qui facilite son usage et le démocratise à grande échelle.

Voici son URL : masqueaterre.fr/

Ces 2 services sont à l’état de démarrage. Je fais avec mes connaissances en développement web et ma motivation sachant qu’en outre je n’ai plus de travail depuis le début du confinement. Ils sont en outre menés selon une approche collaborative avec l’idée d’en faire un bien commun.

En réfléchissant à une manière de poursuivre ces créations balbutiantes mais prometteuses à mes yeux tout en répondant à la nécessité de payer mes factures, j’ai eu l’idée de proposer à des entreprises du bassin orléanais une entente partenariale en 3 points :

 1.    je travaille chez vous à des tâches en logistique parmi celles listées sur mon CV et pour lesquelles vous avez des besoins avérés ;

 2.    je collecte vos masques jetables usagés le dernier jour ouvré de chaque mois ;

 3.    je stocke vos masques jetables usagés afin de les remettre aux futurs solutions de valorisation par recyclage ou réutilisation.

J’ai une approche détaillée que je soumets aux entreprises pour ce qui relève du stockage et de la collecte et afin que ces étapes se fassent dans des conditions optimales au regard des exigences sanitaires dont je pourrai vous faire part sachant que cependant je suis ouvert à ce qu’elle soit optimisée.

Concernant le 3eme point et pour être plus précis il ne s’agit pas d’un stockage que j’effectue moi-même : je prévois d’acheminer les masques vers la solution locale d’entreposage dédiée aux masques usagés et dans l’optique de les mettre à disposition des futurs solutions de valorisation par recyclage ou réutilisation.

A ce titre je suis en quête d’une solution durable d’entreposage. Peut-être connaitriez-vous un lieu qui pourrait s’y dédier ?

Pour ce qui relève des masques trouvés à terre maintenant j’ai proposé à ma commune de me charger du ramassage également sous forme d’une mission intérimaire. Je n’ai pas eu de réponse à ce jour.

Pensez-vous que nous puissions espérer faire du noter département du Loiret un département zéro masque abandonné à terre ? Moi je le pense oui. Que penseriez-vous de la possibilité d’en discuter ensemble ?

Vous remerciant de l’intérêt que vous apporterez à ma demande, veuillez agréer, Monsieur le Président du Conseil départemental, l'expression de ma considération distinguée.

Boris Perchat
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils